PR Newswire: news distribution, targeting and monitoring

Imerys publie un résultat courant net en hausse de +3 % sur les 9 premiers mois de l'exercice 2012

Share with Twitter Share with LinkedIn

PARIS, November 5, 2012 /PRNewswire/ --


  • Progression du chiffre d'affaires de + 8 % (- 1,9 % à PCC*)
  • Solidité de la marge opérationnelle : 13,1 %
  • Résultat courant net en hausse de + 3 % à 246 M€
  • Confirmation de l'objectif 2012 : maintien d'un niveau de résultat courant net au minimum comparable à celui de l'exercice précédent

Lundi 5 novembre 2012, le Conseil d'Administration d'Imerys a examiné les résultats consolidés non audités au 30 septembre 2012.

    Résultats consolidés                                          Variation
    non audités (en millions d'euros)       30/09/2012 30/09/2011 courante %
    Chiffre d'affaires                         2 970,2    2 750,2     + 8,0 %
    Résultat opérationnel courant(1)             388,8      381,9     + 1,8 %
                       Marge opérationnelle     13,1 %     13,9 % - 0,8 point
    Résultat courant net, part du Groupe(2)      245,9      237,9     + 3,4 %
    Résultat net, part du Groupe                 239,8      230,5     + 4,0 %
    Résultat courant net, part du Groupe
    par action(2)(3)                          3,27 EUR   3,16 EUR     + 3,5 %


  1. Résultat opérationnel, avant autres produits et charges opérationnels, mais y.c. quote-part des opérations faites en commun.
  2. Résultat net part du Groupe, avant autres produits et charges opérationnels nets.
  3. Les nombres moyens pondérés d'actions en circulation étant de 75 148 233 sur les 9 premiers mois de l'année 2012 contre 75 328 051 sur les 9 premiers mois de 2011.

Pour Gilles Michel Alors que le net ralentissement de l'Europe est désormais confirmé,lesrésultatsdégagés par Imerysdepuis
le début de l'annéeattestent dela solidité de ses fondamentauxet, en particulier, de sa diversification géographique et sectorielle.Nousvoyons à court terme se poursuivre les tendances macro-économiques observées actuellement et avons renforcé les mesures d'ajustement des coûts fixes et frais généraux,tout en poursuivant les projets porteurs de croissance future.Dans ce contexte, Imerys confirme l'objectif qu'il s'est fixé pour l'année 2012.»


* Dans l'ensemble du présent communiqué de presse, la mention « à PCC »  signifie : à périmètre et changes comparables.

ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE

L'activité économique a fortement ralenti en Europe, affectant les secteurs de la construction et de la production industrielle. Les pays d'Europe du Nord, qui représentent une très large majorité des débouchés d'Imerys dans cette zone, ont été globalement moins impactés. En Amérique du Nord, l'amélioration de la demande s'est en revanche confirmée tout au long des 9 premiers mois de 2012, en particulier dans les secteurs de la construction et des biens de consommation durable. Les pays émergents continuent de croître, à un rythme souvent plus modéré. Ces contrastes géographiques se sont accentués au 3ème trimestre.

L'affaiblissement de l'euro, qui se poursuit depuis le début de l'année, a été confirmé au 3ème trimestre alors que l'évolution du coût des facteurs (matières premières, certaines énergies, …) n'a globalement pas montré d'inflexion de tendance.

DEVELOPPEMENTS RECENTS

Imerys annonce, ce jour, avoir signé un accord pour l'acquisition des activités de kaolin de la société Goonvean (Cornouailles, Grande-Bretagne). En accédant à des réserves de grande qualité, le Groupe renforce son potentiel de croissance dans des produits de spécialités essentiellement destinés aux marchés des minéraux de performance et des céramiques. Cette opération pérennise les actifs d'Imerys dans la région. La nouvelle activité a réalisé un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 18 millions de livres sterling (22 millions d'euros) au cours du dernier exercice clos.

Au Brésil, Imerys a élargi son offre de minéraux en acquérant auprès du groupe Vale un gisement de bauxite réfractaire situé dans l'Etat de Pará. Ce minéral est essentiel à certaines applications réfractaires et abrasives.

Le Groupe poursuit par ailleurs les investissements engagés en Belgique (Graphite & Carbone), à Bahreïn (Alumine fondue) et au Brésil (Chaux), décrits dans son communiqué de résultats semestriels et qui ont pour objectif d'accroître son potentiel de croissance.

PERSPECTIVES

Sur la base des réalisations des 9 premiers mois de l'exercice et prenant pour hypothèse la poursuite, à court terme, des tendances macro-économiques observées actuellement, Imerys est confiant dans sa capacité à maintenir, en 2012, un niveau de résultat courant net au minimum comparable à celui de l'exercice précédent.

Le ralentissement marqué en Europe devrait notamment se traduire par une poursuite de la baisse d'activité dans un certain nombre d'industries intermédiaires et par un recul de la construction, en particulier en France. Aux Etats-Unis et dans les zones émergentes, le Groupe table sur un maintien du niveau actuel d'activité. Dans ce contexte, les mesures internes de réduction des coûts fixes et frais généraux ainsi que la gestion rigoureuse des ressources financières et de la trésorerie sont renforcées.

COMMENTAIRE DETAILLE DES RESULTATS DU GROUPE

CHIFFRE D'AFFAIRES

                    Chiffre    Chiffre
                   d'affaires d'affaires Variation
                      2012       2011     chiffre   Variation
                                         d'affaires   à PCC     dont
    données           (en        (en         (%         (%     effet       dont
    trimestrielles  millions   millions   exercice   exercice             effet
    non auditées    d'euros)   d'euros)  précédent) précédent) Volume    Prix/Mix
                                                               
    1er trimestre    974,4      882,7     + 10,4 %  + 0,2 %    - 4,0%      + 4,2 %
                                                   (T1 2011 :  (T1 2011:
                                                    + 13,7 %)   +10,2%)
    2ème trimestre   1 011,8    924,7     + 9,4 %    - 3,1 %   - 6,3 %     + 3,2 %
                                                   (T2 2011 :  (T2 2011:
                                                    + 10,8 %)  + 5,2 %)
 
    1er semestre    1 986,2    1 807,3    + 9,9 %    -1,5 %    - 5,2 %     + 3,7 %
                                                    (S1 2011:  (S1 2011:   
                                                     + 12,2 %)  +7,5 %)
    3ème trimestre   984,0      942,9     + 4,4 %    -2,8 %    - 6,1 %     + 3,3 %
                                                    (T3 2011: (T3 2011:
                                                     +3,8 %)   - 1,1 %
    30 septembre    2 970,2    2 750,2    + 8,0 %    -1,9 %    - 5,5 %     + 3,6 %
                                                    (9 M 2011: (9 M 2011:
                                                     +9,2 %)     +4,4%


  • Hausse du chiffre d'affaires soutenue par la performance de l'activité Talc et un effet de change favorable
  • Bonne contribution du prix/mix de produits atténuant le recul des volumes

Le chiffre d'affaires au 30 septembre 2012, qui s'établit à 2 970,2 millions d'euros, intègre :

  • un effet périmètre de + 185,7 millions d'euros (+ 156,8 millions d'euros au 1er semestre ; + 28,9 millions d'euros au 3ème trimestre), essentiellement lié à :
    • l'acquisition du Groupe Luzenac, le 1er août 2011. Les ventes ont, comme annoncé, été affectées à chacune des branches concernées en 2012 ;
    • la consolidation de la société brésilienne Itatex, depuis le 1er mai 2012 ;
  • un impact de change de + 87,8 millions d'euros, particulièrement favorable au 3ème trimestre (+ 39,2 millions d'euros au 3ème trimestre à comparer à + 48,6 millions d'euros au 1er semestre). Il traduit principalement l'affaiblissement de l'euro par rapport à certaines autres devises, notamment le dollar américain.

Par rapport aux 9 premiers mois de 2011, le chiffre d'affaires à périmètre et changes comparables enregistre un recul de - 1,9 %, imputable à la baisse des volumes de ventes (- 5,5 %, soit - 151,5 millions d'euros). Cette évolution traduit la dégradation de la construction individuelle neuve en France (Matériaux de Construction) ainsi que la diminution de la production industrielle en Europe (activités Minéraux pour Réfractaires, Minéraux pour Abrasifs et Réfractaires Monolithiques) ; celle-ci a été partiellement compensée par la bonne tenue de l'activité en Amérique du Nord et au développement de nouvelles spécialités (proppants, …). Dans ce contexte, la contribution du prix/mix de produit s'est élevée à + 3,6 % (+ 98,0 millions d'euros), grâce aux actions menées au sein de chaque branche.

Il convient de rappeler que les 9 premiers mois de 2011 constituaient une base élevée de comparaison puisque les ventes du Groupe à périmètre et changes comparables avaient progressé de près de + 10 %.

Hors effet de change, le chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2012 est inférieur de - 3 % à celui du 2ème trimestre 2012. Outre la saisonnalité habituelle, cette évolution reflète, d'une part, la poursuite des tendances macro-économiques observées et, d'autre part, un moindre niveau d'activité dans les Solutions Réfractaires.

Répartition du chiffre d'affaires par zone géographique de destination

                                                            % du       % du
                                                          chiffre    chiffre
                       Chiffre    Chiffre                d'affaires d'affaires
    (en millions      d'affaires d'affaires Variation %  consolidé  consolidé
    d'euros)           30/09/12   30/09/11  vs. 30/09/11  30/09/12   30/09/11
    Europe de l'Ouest    1 384,7    1 322,8        + 5 %       47 %       48 %
 
          dont France      474,7      476,8         n.s.       16 %       17 %
    Etats-Unis /
    Canada                 635,8      531,9       + 20 %       21 %       20 %
    Pays émergents         791,6      750,7        + 5 %       27 %       27 %
    Autres (Japon /
    Australie)             158,1      144,8        + 9 %        5 %        5 %
    Total                2 970,2    2 750,2      + 8,0 %      100 %      100 %


Imerys réalise désormais plus de la moitié de son chiffre d'affaires consolidé en dehors de l'Europe de l'Ouest (53 % des ventes sur les 9 premiers mois de 2012 contre 47 % en 2008). Dans la zone européenne, l'Europe du Nord constitue la principale destination des ventes ; l'exposition aux pays d'Europe du Sud (Portugal, Italie, Grèce, Espagne) reste inférieure à 7 %.

La variation des ventes par destination géographique tient compte de deux facteurs importants :

  • un effet de périmètre significatif lié à l'acquisition du Groupe Luzenac (essentiellement présent en Europe et en Amérique du Nord),
  • la dépréciation de l'euro.

Hors effets de périmètre et de changes, l'évolution géographique illustre le contraste marqué entre le ralentissement économique en Europe et la croissance des ventes en Amérique du Nord et dans les pays émergents.

Evolution du chiffre d'affaires par branche

    (en millions
    d'euros)                                                  Effet
    données                               Variation Effet de    de   Variation
    trimestrielles                        courante  périmètre change   à PCC
    non auditées    30/09/2012 30/09/2011     %         %       %        %
    Chiffre
    d'affaires dont                                            
    :                  2 970,2    2 750,2   + 8,0 %   + 6,7 %  + 3,2 % - 1,9 %
    Minéraux pour
    Céramiques,
    Réfractaires,
    Abrasifs &                                                 
    Fonderie             925,5      891,2   + 3,8 %   + 1,0 %  - 5,2 % - 2,4 %
    Minéraux de
    Performance &                                              
    Filtration           686,0      502,1  + 36,6 %  + 26,4 %  + 6,5 % + 3,7 %
    Pigments pour
    Papier &                                                  
    Emballage            648,0      607,9   + 6,6 %   + 7,1 %  + 2,8 % - 3,3 %
    Matériaux &                                                
    Monolithiques        753,5      789,8   - 4,6 %   + 0,0 %  + 0,5 %   - 5,1 %
    Holding &
    Éliminations        (42,8)     (40,8)      n.s.      n.s.   n.s.      n.s.


Minéraux pour Céramiques, Réfractaires, Abrasifs & Fonderie

(30 % du chiffre d'affaires consolidé)

    (en millions d'euros)
    données trimestrielles non                  Variation  Variation
    auditées                       2012   2011   courante    à PCC
    Chiffre d'affaires 1er
    trimestre                      297,8  284,9    + 4,5 %   + 0,9 %
    Chiffre d'affaires 2ème
    trimestre                      323,3  316,1    + 2,3 %   - 6,2 %
    Chiffre d'affaires 1er
    semestre                       621,1  601,1    + 3,3 %   - 2,8 %
    Chiffre d'affaires 3ème
    trimestre                      304,4  290,2    + 4,9 %   - 1,4 %
    Chiffre d'affaires 30
    septembre                      925,5  891,2    + 3,8 %   - 2,4 %


Depuis le début de l'année 2012, l'évolution de la production industrielle a été marquée par de fortes disparités géographiques comme en témoignent, par exemple, les indices manufacturiers ou les volumes de production d'acier([1]). Ainsi, la demande des industries réfractaires (acier, aluminium, fonderie de précision, verre, …) baisse en Europe de l'Ouest alors que les marchés ont été dynamiques en Amérique du Nord et dans les pays émergents. Certaines activités (Minéraux pour Réfractaires, Minéraux pour Abrasifs) ont été plus impactées que d'autres, en raison de leur exposition européenne.

Les activités entraînées par l'énergie mobile et les produits d'ingénierie ont poursuivi leur croissance (Graphite & Carbone, céramiques techniques comme les supports de catalyse pour l'automobile). Bénéficiant toujours de bonnes perspectives à moyen et long termes, les ventes destinées à la filière photovoltaïque ont été très faibles en 2012, affectées par des excédents de stocks qui ne se résorbent que progressivement.

Les céramiques traditionnelles (sanitaire, carrelage) ont fait preuve de résistance grâce à la bonne tenue de la construction aux Etats-Unis et à la reprise progressive dans les pays du Moyen-Orient.

Au 3ème trimestre, l'usine de proppants céramiques (agents de soutènement de la roche destinés à l'exploitation des gisements de pétrole et gaz non conventionnels), construite en 2011 en Géorgie (Etats-Unis), a poursuivi sa montée en charge pour atteindre un niveau de production et de ventes désormais en ligne avec le plan.

Pour les 9 premiers mois de 2012, le chiffre d'affaires de la branche s'élève à 925,5 millions d'euros. L'analyse de sa progression, de + 3,8 % par rapport à la même période de 2011, met en évidence :

  • un effet positif de change de + 46,1 millions d'euros (dont 31,4 millions d'euros au 1er semestre et + 14,7 millions d'euros au 3ème trimestre) ;
  • un impact de périmètre de + 9,4 millions d'euros (dont + 5,7 millions d'euros au 1er semestre et + 3,7 millions d'euros au 3ème trimestre). Il se rapporte principalement aux ventes du Groupe Luzenac dans les marchés céramiques.

Sur la période, le chiffre d'affaires à périmètre et changes comparables a baissé de - 2,4 % par rapport aux 9 premiers mois de 2011. La contraction avait été plus marquée au 2ème trimestre en raison du niveau très élevé d'activité du 2ème trimestre 2011. La contribution des nouveaux produits (en particulier les proppants) n'a pas permis de compenser l'érosion des marchés. Le prix/mix de produits est positif.

--------------------------------------------------

Minéraux de Performance & Filtration

(23 % du chiffre d'affaires consolidé)

    (en millions d'euros)
    données trimestrielles non                  Variation  Variation
    auditées                       2012   2011   courante    à PCC
    Chiffre d'affaires 1er
    trimestre                      221,7  148,6   + 49,2 %   + 5,7 %
    Chiffre d'affaires 2ème
    trimestre                      233,3  154,2   + 51,3 %   + 3,5 %
    Chiffre d'affaires 1er
    semestre                       455,0  302,8   + 50,3 %   + 4,6 %
    Chiffre d'affaires 3ème
    trimestre                      231,0  199,3   + 15,9 %   + 2,4 %
    Chiffre d'affaires 30
    septembre                      686,0  502,1   + 36,6 %   + 3,7 %


Sur les 9 premiers mois de l'année 2012, la branche Minéraux de Performance & Filtration a bénéficié de la bonne orientation de la demande mondiale en biens de consommation courante (agro-alimentaire, santé, produits de beauté et d'hygiène, produits pharmaceutiques, etc…). Dans les produits destinés aux industries intermédiaires (polymères, caoutchouc, filtration, catalyse, etc…) et à la construction (peintures, revêtements de surface, …), la branche a bénéficié d'une exposition nord-américaine accrue depuis l'intégration du Talc, et en particulier, de la tenue des secteurs de l'automobile et du bâtiment. En tendance annuelle, les mises en chantier de logements neufs ont, par exemple, augmenté de + 28 %([2]). La demande reste globalement bien orientée dans les pays émergents. En Europe, les pays du nord ont globalement fait preuve d'une meilleure résistance au ralentissement observé depuis plus d'un an dans ces secteurs.

En hausse de + 36,6 % par rapport aux 9 premiers mois de 2011, le chiffre d'affaires s'élève à 686,0 millions d'euros pour les 9 premiers mois de 2012. Sa progression intègre :

  • un effet de périmètre + 132,7 millions d'euros (+ 122,1 millions d'euros au 1er semestre, + 10,6 millions d'euros au 3ème trimestre), relatif à :
    • l'intégration du Groupe Luzenac depuis le 1er août 2011 (+ 129,9 millions d'euros) ;
    • l'acquisition d'Itatex, société brésilienne spécialisée dans le kaolin destiné aux marchés des peintures, polymères et caoutchoucs, consolidée depuis le 1er mai 2012 ;
  • un effet de change de + 32,6 millions d'euros (+ 16,2 millions d'euros au 1er semestre ; + 16,4 millions d'euros
    au 3ème trimestre.

A périmètre et changes comparables, la progression des ventes (+ 3,7 %) inclut un effet positif du prix/mix
de produits et traduit une bonne résistance des volumes. L'activité Talc a réalisé une très bonne performance
et confirmé son potentiel de croissance et d'innovation dans des marchés diversifiés (plastiques & polymères, peintures, papier, céramiques techniques, produits de beauté & santé).

--------------------------------------------------

Pigments pour Papier & Emballage

(22 % du chiffre d'affaires consolidé)

    (en millions d'euros)
    données trimestrielles non                  Variation  Variation
    auditées                       2012   2011   courante    à PCC
    Chiffre d'affaires 1er
    trimestre                      213,2  203,5    + 4,8 %   - 3,8 %
    Chiffre d'affaires 2ème
    trimestre                      216,3  202,1    + 7,0 %   - 2,4 %
    Chiffre d'affaires 1er
    semestre                       429,5  405,6    + 5,9 %   - 3,1 %
    Chiffre d'affaires 3ème
    trimestre                      218,5  202,3    + 8,0 %   - 3,8 %
    Chiffre d'affaires 30
    septembre                      648,0  607,9    + 6,6 %   - 3,3 %


Depuis le début de l'année 2012, la production mondiale de papier d'impression et d'écriture s'est située à un niveau comparable à celui des 9 premiers mois de 2011, entraînée par la croissance dans les pays émergents (+ 4,8 % ; estimations RISI / Imerys) compensant le repli des régions matures. La vague de rationalisations des usines papetières, enclenchée il y a plus d'un an en Amérique du Nord et en Europe pour ramener les capacités au niveau de la demande, a pesé sur l'activité. La tendance est restée bien orientée dans l'emballage.

Sur les 9 premiers mois de l'exercice, la branche a réalisé un chiffre d'affaires de 648,0 millions d'euros. L'augmentation de + 6,6 % par rapport aux 9 premiers mois de 2011 tient compte des éléments suivants :

  • un effet de périmètre de + 43,4 millions (+ 28,6 millions d'euros au 1er semestre ; + 14,8 millions d'euros au 3ème trimestre) ; les ventes de talc destinées aux marchés du papier ont été intégrées, comme annoncé, au chiffre d'affaires de la branche ;
  • un effet positif de change de + 17,0 millions d'euros (+ 8,0 millions d'euros au 1er semestre ; + 9,0 millions d'euros au 3ème trimestre).

A périmètre et changes comparables, le chiffre d'affaires est en baisse de - 3,3 % par rapport aux 9 premiers mois de 2011, l'amélioration du prix et du mix de produits atténuant la contraction des volumes.

Matériaux & Monolithiques

(25 % du chiffre d'affaires consolidé)

    (en millions d'euros)
    données trimestrielles non                  Variation  Variation
    auditées                       2012   2011   courante    à PCC
    Chiffre d'affaires 1er
    trimestre                      255,9  258,0    - 0,8 %   - 0,5 %
    Chiffre d'affaires 2ème
    trimestre                      253,2  267,2    - 5,3 %   - 5,4 %
    Chiffre d'affaires 1er
    semestre                       509,1  525,2    - 3,1 %   - 3,0 %
    Chiffre d'affaires 3ème
    trimestre                      244,4  264,6    - 7,6 %   - 9,2 %
    Chiffre d'affaires 30
    septembre                      753,5  789,8    - 4,6 %   - 5,1 %


L'activité Solutions Réfractaires (58 % du total des ventes de la branche Matériaux & Monolitiques), qui avait fait preuve d'une bonne tenue au 1er semestre, a été affectée par la baisse de la sidérurgie européenne (- 4,6 % par rapport aux 9 premiers mois de 2011, source World Steel Association). De nouvelles fermetures de hauts-fourneaux sont notamment intervenues au 3ème trimestre pour rationaliser la production d'acier. Les autres débouchés (fonderie, génération d'énergie,...) et l'activité projets (modernisation d'usines, augmentation de capacités ou construction de nouvelles lignes) ont mieux résisté.

Dans le secteur de la construction en France, la baisse des mises en chantiers de logements individuels neufs (- 16 % sur les 9 premiers mois de 2012 par rapport à la même période de 2011([3])) est la conséquence du recul des ventes de logements qui se poursuit depuis plus d'un an dans ce pays.

Dans ce contexte, la rénovation de toitures a permis de limiter la baisse des ventes de tuiles en terre cuite (estimée à
- 9 % par la Fédération Française des Tuiles et Briques pour l'ensemble de la profession sur les 9 premiers mois de 2012). Dans les matériaux de structure, les ventes de briques sont en retrait de - 13 % sur cette même période, selon la Fédération. Il convient de rappeler que le 1er trimestre 2012 avait subi de mauvaises conditions météorologiques et que les 9 premiers mois de 2011 constituaient une base élevée de comparaison (rattrapage d'activité).

Sur les 9 premiers mois de 2012, le chiffre d'affaires de la branche est de 753,5 millions d'euros, en baisse de - 4,6 %. Cette évolution tient compte d'un impact positif de change de + 4,0 millions d'euros (+ 4,4 millions d'euros au 3ème trimestre).

A périmètre et changes comparables, le chiffre d'affaires se contracte donc de - 5,1 %, reflétant l'évolution des marchés partiellement compensée par un effet positif du prix/mix de produits. Afin de s'adapter au niveau de la demande, des programmes de diminution des rythmes de production et de réduction des coûts fixes et frais généraux ont été engagés dans les deux activités de la branche.

RESULTAT OPERATIONNEL COURANT([4])

    (en millions
    d'euros)
    données
    trimestrielles non                                  % Variation
    auditées              2012      2011    % Variation    à PCC
    1er trimestre         126,8     116,4     + 8,9 %     - 0,7 %
    Marge
    opérationnelle       13,0 %    13,2 %
    2ème trimestre        139,5     136,4     + 2,2 %    - 11,2 %
    Marge
    opérationnelle       13,8 %    14,8 %
    1er semestre          266,2     252,9     + 5,3 %     - 6,4 %
    Marge
    opérationnelle       13,4 %    14,0 %
    3ème trimestre        122,6     129,0     - 5,1 %    - 14,9 %
    Marge
    opérationnelle       12,5 %    13,7 %
    30 septembre          388,8     381,9     + 1,8 %     - 9,2 %
    Marge
    opérationnelle       13,1 %    13,9 %


  • Prix/mix de produits couvrant la hausse des coûts variables
  • Bonne tenue de la marge opérationnelle à 13,1 %

A 388,8 millions d'euros, le résultat opérationnel courant tient compte des éléments suivants :

  • un effet de périmètre de + 27,3 millions d'euros (+ 7,1 %, dont 21 millions d'euros au 1er semestre et 6,3 millions d'euros au 3ème trimestre) principalement constitué par la contribution positive du Groupe Luzenac ;
  • un effet de change de + 14,8 millions d'euros (+ 3,9 %, dont 8,4 millions d'euros au 1er semestre et 6,4 millions d'euros au 3ème trimestre).

A périmètre et changes comparables, le résultat opérationnel courant est en retrait de - 9,2 %, affecté par la baisse des volumes (- 75,4 millions d'euros par rapport à la base de comparaison élevée des 9 premiers mois de l'année 2011 qui avaient enregistré une croissance de + 17,3 % du résultat opérationnel courant). Le prix et le mix de produits ont compensé la hausse des coûts variables, essentiellement liée à l'inflation des matières premières, de l'énergie (à l'exception du gaz aux Etats-Unis) et du fret. Les coûts fixes diminuent de - 5,3 millions d'euros (économie intégralement enregistrée au 3ème trimestre), traduisant les mesures mises en œuvre pour adapter les niveaux de production à une demande plus faible.

--------------------------------------------------

Dans ce contexte, et tout en poursuivant ses programmes de développement, Imerys a dégagé une marge opérationnelle de 13,1 % sur les 9 premiers mois de 2012.

Au 3ème trimestre, la marge opérationnelle, à 12,5 %, recule de - 1,3 point par rapport au 2ème trimestre 2012
(à comparer à un retrait de - 1,1 point entre les mêmes trimestres de 2011). Cette évolution reflète la variation séquentielle du chiffre d'affaires (effet de saisonnalité et poursuite des tendances macro-économiques).

RESULTAT COURANT NET([5])

Tenant compte de la hausse de + 6,9 millions d'euros du résultat opérationnel courant, le résultat courant net progresse de + 3,4 % à 245,9 millions d'euros (237,9 millions d'euros sur les 9 premiers mois de 2011). Cette hausse intègre également les éléments suivants :

  • le résultat financier de - 45,3 millions d'euros (comparable à celui enregistré sur les 9 premiers mois de 2011
    à - 45,7 millions d'euros). Il est essentiellement composé de :
    • la charge sur endettement financier de - 44,0 millions d'euros, stable par rapport à la même période de l'année précédente (- 43,2 millions d'euros sur les 9 premiers mois de 2011) ;
    • les mouvements sur provisions et pensions (- 2,1 millions d'euros au 30 septembre 2012 de même qu'au 30 septembre 2011) ;
    • l'impact global du change, des autres produits et charges financiers et des instruments financiers, qui constitue un produit net de + 0,8 million d'euros (charge de - 0,4 million d'euros sur les 9 premiers mois de 2011).
  • la charge d'impôts courants pour - 95,1 millions d'euros, soit un taux effectif d'imposition de 27,7 % (contre 28,5 %, soit - 95,8 millions d'euros sur les 9 premiers mois de 2011).

RESULTAT NET

La progression de + 9,3 millions d'euros du résultat net, part du Groupe, à 239,8 millions d'euros, tient compte des autres produits et charges nets d'impôts (- 6,1 millions d'euros).

SITUATION FINANCIERE

Tout en poursuivant les investissements de croissance engagés dans le cadre de son plan de développement, Imerys
a généré un cash flow positif et préservé une situation financière solide sur les 9 premiers mois de l'année. La dette financière nette consolidée au 30 septembre 2012 est comparable à celle du 30 juin 2012 (de l'ordre d'un milliard d'euros).

--------------------------------------------------

***

AGENDA FINANCIER 2013

    14 février    Résultats de l'exercice 2012
                  Assemblée Générale des Actionnaires - Résultats du 1er
    25 avril      trimestre 2013
    30 juillet    Résultats du 1er semestre 2013
    30 octobre    Résultats du 3ème trimestre 2013


Ces dates, données à titre d'information, sont susceptibles d'être mises à jour sur le site Internet du Groupe à l'adresse www.imerys.com, sous la rubrique Investisseurs & Analystes / Agenda financier.

***

DISPONIBILITE DE L'INFORMATION

Le présent communiqué de presse est disponible sur le site Internet du Groupe http://www.imerys.com et accessible depuis la page d'accueil dans la rubrique "Actualités".

Vous pouvez également l'obtenir en appelant au 01 49 55 66 55 ou en adressant un e-mail à l'adresse suivante : actionnaires@imerys.com.

Imerys tient aujourd'hui, à 18h15 (heure de Paris), une conférence téléphonique au cours de laquelle seront commentés les résultats des 9 premiers mois de l'année 2012. Cette conférence sera retransmise en direct, et traduite simultanément en anglais, sur le site Internet du Groupe http://www.imerys.com. Elle pourra être réécoutée en différé.

***

Leader mondial des spécialités minérales pour l'industrie, Imerys valorise une gamme unique de minéraux pour apporter des fonctionnalités (résistance thermique et mécanique, conductivité, pouvoir couvrant, effet barrière, etc), essentielles aux produits et procédés de production de ses clients. Composants minéraux, additifs fonctionnels, aides aux procédés ou produits finis, les solutions d'Imerys, contribuent à la qualité d'un très grand nombre d'applications dans les biens de consommation, l'équipement industriel ou la construction. Conjuguant expertise, créativité et une écoute attentive de leurs clients, les équipes internationales du Groupe identifient en permanence de nouvelles applications et mettent au point des solutions à forte valeur ajoutée dans le respect d'une démarche déterminée de développement responsable. Ces atouts permettent à Imerys de se développer selon un modèle économique solide et profitable.

***

Des informations plus complètes sur Imerys peuvent être obtenues sur son site Internet (http://www.imerys.com), rubrique Information Réglementée, notamment dans son Document de Référence déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers le 22 mars 2012 sous
le numéro D.12-0193 (également disponible sur le site Internet de l'Autorité des marchés financiers, http://www.amf-france.org).  Imerys attire l'attention des investisseurs sur le chapitre 4 "Facteurs de risques" de son Document de Référence.

***

Avertissement sur les prévisions et les informations prospectives : Les déclarations présentées dans ce document contiennent des prévisions et des informations prospectives. Les investisseurs sont alertés sur le fait que ces prévisions et informations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes (difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle d'Imerys), qui peuvent impliquer que les résultats et développements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou induits.

***

Résultats consolidés non audités
au 30 septembre 2012

Annexes (extrait)

  1. Eléments de chiffre d'affaires consolidé

                                            %         %         %        %
    Variation du chiffre d'affaires     variation   effet     effet  variation
    consolidé                           courante  périmètre  changes   à PCC
    Groupe Imerys                         + 8,0 %    + 6,7 % + 3,2 %   - 1,9 %


    Variation trimestrielle à PCC
    (Périmètre
    et Changes Comparables) 2012 vs. 2011  T1 2012  T2 2012 T3 2012
                                           + 0,2 %  - 3,1 % - 2,8 %
    Rappel 2011 vs. 2010                   T1 2011  T2 2011 T3 2011 T4 2011
                                          + 13,7 % + 10,8 % + 3,8 % + 4,7 %


                                                          Effet
    (non audité,    3ème      3ème    Variation Effet de    de   Variation
    en millions   trimestre trimestre courante  périmètre change   à PCC
    d'euros)        2012      2011        %         %       %        %
    Chiffre
    d'affaires                                             
    dont :            984,0     942,8   + 4,4 %   + 3,1 %  + 4,2 %   - 2,8 %
    Minéraux pour
    Céramiques,
    Réfractaires,
    Abrasifs &                                             
    Fonderie          304,4     290,2   + 4,9 %   + 1,3 %  + 5,1 %   - 1,4 %
    Minéraux de
    Performance &                                          
    Filtration        231,0     199,3  + 15,9 %   + 5,3 %  + 8,2 %   + 2,4 %
    Pigments pour
    Papier &                                               
    Emballage         218,5     202,3   + 8,0 %   + 7,3 %  + 4,5 %   - 3,8 %
    Matériaux &                                           
    Monolithiques     244,4     264,6   - 7,6 %   + 0,0 %  + 1,6 %   - 9,2 %
    Holding &
    Éliminations     (14,3)    (13,6)      n.s.      n.s.   n.s.      n.s.


2. Indicateurs clés de résultat

    (non audité, en
    millions d'euros)      T3 2012 T3 2011 Variation
    Chiffre d'affaires       984,0   942,9   + 4,4 %
    Résultat opérationnel
    courant(**)(1)           122,6   129,0   - 5,1 %
    Résultat financier
    courant                 (11,3)  (15,4)
    Impôts courants         (30,0)  (31,9)
    Minoritaires             (0,9)   (0,8)
    Résultat courant
    net(1)(2)                 80,3    81,0   - 0,8 %
    Autres produits et
    charges, nets            (2,4)   (5,3)
    Résultat net(2)           77,9    75,6   + 3,0 %
    (**)Dont quote-part
    de résultat dans
    entreprises associées   (0,1)   (0,7) 


______________________________

(1) Avant autres produits et charges opérationnels.

(2) Part du Groupe.

 

 

Notes

1) Production mondiale d'acier des 9 premiers mois de 2012 : + 0,6 % par rapport aux 9 premiers mois de 2011 
    dont : Europe de l'Ouest : - 4,6 % ; Amérique du Nord : + 3,9 % - source World Steel Association.

2) Tendance annualisée du 3ème trimestre 2012 - source : Census Bureau.

3) Source : Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie. Sur 12 mois glissants à fin septembre 2012,
    les mises en chantier de logements individuels neufs sont en recul de - 11 %.

4) Résultat opérationnel, avant autres produits et charges opérationnels.

5) Résultat net part du Groupe, avant autres produits et charges opérationnels nets.


    
 
    Relations Analystes/Investisseurs :
    Pascale Arnaud - +33-(0)1-49-55-64-01
    actionnaires@imerys.com


    Contacts Presse :
    Pascale Arnaud - +33-(0)1-49-55-64-01
    Raphaël Leclerc - +33-(0)6-73-16-88-06

SOURCE Imerys



Journalists and Bloggers

Visit PR Newswire for Journalists for releases, photos and customised feeds just for Media.

View and download archived video content distributed by MultiVu on The Digital Center.

Share with Twitter Share with LinkedIn
 

Get content for your website

Enhance your website's or blog's content with PR Newswire's customised real-time news feeds.
Start today.

 

 
 

Contact PR Newswire

Send us an email at MarketingUK@prnewswire.co.uk or call us at +44 (0)20 7454 5382

 

 
 

Become a PR Newswire client

Request more information about PR Newswire products & services or call us at +44 (0)20 7454 5382

 

 
Regulatory News Search
Search
  
  1. Products & Services
  2. Knowledge Centre
  3. Browse News Releases
  4. Meet the Media
  5. Contact PR Newswire