PR Newswire: news distribution, targeting and monitoring
Regulatory News Search
Search
  

D'importants groupes turcs en Allemagne expriment leur inquiétude concernant des critiques contre l'Azerbaïdjan

BERLIN, February 28, 2012 /PRNewswire/ --

Deux des plus grandes organisations turques d'Allemagne sont mécontentes au sujet de la récente vague de critiques émises à l'encontre de l'Azerbaïdjan par un magazine et un membre du SPD.

La Verein zur Vörderung der Ideen Atatürks (Fondation Ataturk) et le Zentralrat der Türken in Deutschland (Comité des Turcs en Allemagne) ont écrit à Sigmar Gabriel, président du SPD, et au magasine Der Spiegel pour se plaindre d'une série de remarques négatives faites au sujet de l'Azerbaïdjan par un membre SPD du Parlement représentant Munster.

Dans leurs lettres, les deux groupes turcs d'Allemagne ont décrit un récent article paru dans Der Spiegel intitulé « L'Azerbaïdjan cherche à redorer son image à l'approche de l'Eurovision » comme étant « trompeur, fondé sur des préjugés et presque diffamatoire à l'encontre de la nation qui représente les frères culturels les plus proches de trois millions d'Allemands d'origine turque. »

Cet article a souligné la négativité de Christoph Strässer, membre SPD au Bundestag qui, selon les organisations turques en question, est loin d'être impartial.

La lettre adressée à M. Gabriel a indiqué que des millions de votes turcs étaient en jeu en Allemagne, et les groupes lui ont demandé d'examiner les actions et les déclarations de M. Strässer, qui s'est engagé dans une longue guerre rhétorique avec des dirigeants azerbaïdjanais à propos d'une visite du pays en sa capacité de Rapporteur pour le Conseil d'Europe.

L'Azerbaïdjan s'est dit prêt à envisager la possibilité d'inviter M. Strässer à condition qu'il s'y rende avec l'esprit ouvert et qu'il soit juste et impartial.  M. Strässer a critiqué à de nombreuses reprises le pays et a publiquement admis qu'il écrirait un rapport négatif, avant même sa visite.

« Depuis les deux dernières années, plusieurs membres SPD au Bundestag, outre M. Strässer, mènent une guerre privée contre l'Azerbaïdjan », peut-on lire dans les lettres.

S'adressant directement à Sigmar Gabriel, les groupes turcs ont affirmé : « En vous écrivant cette lettre, nous vous prions de déterminer si vous et le SPD dans son intégralité êtes d'accord avec la guerre menée par M. Strässer contre nos frères. »

« Nous ne savons pas pourquoi M. Strässer, membre SPD au Parlement représentant Munster, mène cette croisade privée à l'encontre de nos frères azéris », peut-on lire dans les lettres adressées à M. Gabriel. « Nous ne comprenons pas non plus pourquoi toutes ces attaques sont soudainement orchestrées de toute part. Mais nous tenons à indiquer que cette guerre personnelle menée par M. Strässer et ses alliés anti-azéris est profondément injuste et doit s'arrêter. »

La lettre adressée à M. Gabriel a suggéré qu'il écoute les inquiétudes des groupes turcs en Allemagne pour que son parti ne soit pas confronté à une « bruyante sonnette d'alarme lors des prochaines élections fédérales en Allemagne ».

SOURCE Azerbaijan Monitor



 

Get content for your website

Enhance your website's or blog's content with PR Newswire's customised real-time news feeds.
Start today.

 

 
 

Contact PR Newswire

Send us an email at MarketingUK@prnewswire.co.uk or call us at +44 (0)20 7454 5382

 

 
 

Become a PR Newswire client

Request more information about PR Newswire products & services or call us at +44 (0)20 7454 5382

 

 
  1. Products & Services
  2. Knowledge Centre
  3. Browse News Releases
  4. Meet the Media
  5. Contact PR Newswire